En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs. Pour en savoir plus cliquez ici
Lorsque vous naviguez sur notre site internet, des informations sont susceptibles d'être enregistrées, ou lues, sur votre navigateur, sous réserve de votre refus. Pour fonctionner différents services doivent déposer ces cookies : Google Analytics afin d'analyser votre navigation et nous permettre de mesurer l'audience de notre site, Twitter et Linkedin pour que vous puissiez adhérer facilement à nos pages sur ces réseaux sociaux. Acceptez-vous le dépôt et la lecture de ces cookies?
J'accepte | Je refuse

(Décembre 2019) Lettre de l’observatoire du FIC 2020

Dans la lettre de l’observatoire du FIC 2020, le grand salon international sur la cybersécurité, Olivier Iteanu revient dans un article publié sur le phénomène dit du LOVINT.

A l’occasion de la condamnation par le Conseil d’Etat à 15 jours d’arrêt, d’un gendarme qui avait illégalement fouillé dans les traitements de cette institution républicaine, Olivier Iteanu demande à ce qu’on se rappelle que la réglementation en matière de protection des données personnelles, et la dernière grande réglementation, le RGPD entré en application le 25 Mai 2018, sert aussi lorsque la violation de données vient de l’interne, de la part de personnes qui abusent de leurs droits d’accès.

C’est un phénomène récurrent appelé LOVINT par la NSA américaine elle-même.

L’article est à lire, ici.

Comme chaque année le FIC se tiendra au Grand Palais à Lille, cette année du 28 au 30 Janvier 2020.

s’inscrire à la newsletter

Ne ratez rien de l’actualité juridique sur les nouvelles technologies




newsletter

Iteanu Avocats

164 rue du Faubourg Saint Honoré
75008 PARIS


Tél : 01 42 56 90 00