By continuing your visit on this website, you accept usage of cookies or other tracers. To know more click here
When you navigate on our Website, subject to your possible refusal, some information may be stored or read through your browser. In order to function properly certain services need to store those cookies: Google Analytics in order to analyze your browsing behavior and allow us to measure the traffic on our Website, Twitter and Linkedin so that you may easily subscribe to our pages on these social networks. Do you accept the storage and reading of such cookies?
I accept | I refuse

(Décembre 2019) Lettre de l’observatoire du FIC 2020

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Dans la lettre de l’observatoire du FIC 2020, le grand salon international sur la cybersécurité, Olivier Iteanu revient dans un article publié sur le phénomène dit du LOVINT.

A l’occasion de la condamnation par le Conseil d’Etat à 15 jours d’arrêt, d’un gendarme qui avait illégalement fouillé dans les traitements de cette institution républicaine, Olivier Iteanu demande à ce qu’on se rappelle que la réglementation en matière de protection des données personnelles, et la dernière grande réglementation, le RGPD entré en application le 25 Mai 2018, sert aussi lorsque la violation de données vient de l’interne, de la part de personnes qui abusent de leurs droits d’accès.

C’est un phénomène récurrent appelé LOVINT par la NSA américaine elle-même.

L’article est à lire, ici.

Comme chaque année le FIC se tiendra au Grand Palais à Lille, cette année du 28 au 30 Janvier 2020.

Subscribe to the Newsletter

Get the latest updates on high-tech legal news




newsletter

Iteanu Avocats

164 rue du Faubourg Saint Honoré
75008 PARIS


Tél : 01 42 56 90 00