En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs. Pour en savoir plus cliquez ici
Lorsque vous naviguez sur notre site internet, des informations sont susceptibles d'être enregistrées, ou lues, sur votre navigateur, sous réserve de votre refus. Pour fonctionner différents services doivent déposer ces cookies : Google Analytics afin d'analyser votre navigation et nous permettre de mesurer l'audience de notre site, Twitter et Linkedin pour que vous puissiez adhérer facilement à nos pages sur ces réseaux sociaux. Acceptez-vous le dépôt et la lecture de ces cookies?
J'accepte | Je refuse

Le Point : « Les plateformes internet ne doivent pas censurer en fonction de leur sensibilité mais de la loi » – 26/11/2017

Désolé, cet article est seulement disponible en anglais américain. Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

Peut-on encore tout dire sur Internet ? Pendant longtemps, les géants du Net laissaient s’exprimer la haine sur leurs plateformes au nom de la liberté d’expression. La publication, en mai 2016, d’un « code de conduite » européen aux termes duquel les acteurs signataires s’engageaient à « examiner en moins de 24 heures les signalements de discours haineux, et à supprimer ce type de contenu, voire à en bloquer l’accès, si nécessaire », a changé la donne. Un an plus tard, « les entreprises ont supprimé deux fois plus de discours haineux illégaux et l’ont fait plus rapidement…

Lire la suite

s’inscrire à la newsletter

Ne ratez rien de l’actualité juridique sur les nouvelles technologies




newsletter

Iteanu Avocats

164 rue du Faubourg Saint Honoré
75008 PARIS


Tél : 01 42 56 90 00