En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs. Pour en savoir plus cliquez ici
Lorsque vous naviguez sur notre site internet, des informations sont susceptibles d'être enregistrées, ou lues, sur votre navigateur, sous réserve de votre refus. Pour fonctionner différents services doivent déposer ces cookies : Google Analytics afin d'analyser votre navigation et nous permettre de mesurer l'audience de notre site, Twitter et Linkedin pour que vous puissiez adhérer facilement à nos pages sur ces réseaux sociaux. Acceptez-vous le dépôt et la lecture de ces cookies?
J'accepte | Je refuse

Magazine Forbes (21 décembre 2020) contrat et cloud computing

Le contrat est l’outil juridique du cloud computing, à condition qu’il soit habilement rédigé.

En effet, le contrat doit, en particulier, organiser la relation entre le prestataire et son client au regard des responsabilités des uns et des autres, au titre des données hébergées.

Cela concerne tant les données à caractère personnel, pour lesquelles le RGPD a défini des rôles et des statuts juridiques associés, que les données non nominatives, pour lesquelles un juge se reportera pour celles-là au contrat, loi des parties, pour déterminer les responsabilités de chacun en fonction du cas soumis.

C’était le sens de l’intervention de Maître Alexandra ITEANU dans un salon professionnel à Paris, résumé dans un article paru dans le magazine Forbes du 21 Décembre 2020.

Lire l’article publié dans le magazine n°13 Forbes du 12 Décembre 2020

s’inscrire à la newsletter

Ne ratez rien de l’actualité juridique sur les nouvelles technologies




    newsletter

    Iteanu Avocats

    164 rue du Faubourg Saint Honoré
    75008 PARIS


    Tél : 01 42 56 90 00